Comment bien vendre sa moto?

Comment bien vendre sa moto?

Comment bien vendre sa moto?

Vous avez finalement décidé de vous séparer de votre moto ? Ce véhicule vous accompagné pendant des années et vous souhaitez enfin le céder ? Vous ne savez pas comment procéder et vous cherchez à vous informer quant à la procédure légale. Nous vous invitons dans cette brève à découvrir les bonnes astuces et les conseils que vous devez suivre pour réussir la vente de votre moto dans les meilleures conditions légales.

Vendre est un art mais pas que…. En effet, il faut accorder une grande attention à certains aspects, si vous voulez bien obtenir un prix correct pour votre moto et voir la transaction de dérouler dans les normes.

Se faire une beauté pour savoir se vendre

Proposer une moto dans un bon état vous aide énormément à obtenir un bon prix pour votre véhicule. En effet, avant de mettre votre deux-roues en vente, il convient de se refaire une beauté. Changer les éléments usés est une pratique qui jouera en votre faveur. En fait, quand l’acheteur constate que certaines pièces sont trop anciennes ou ne fonctionnent pas correctement, il  pourra négocier le prix à la baisse. Et il a parfaitement raison…. Un train de pneu usé, des plaquettes de frein en fin de vie… Tous sont des points qui donneront plus de pouvoir négociateur à l’acheteur à votre détriment.

La case de nettoyage est un passage obligatoire pour révéler la vraie allure de votre moto. Un motard préférera toujours un véhicule lustré avec une peinture brillante à une moto couverte de boue. La propreté de la moto reflète, en fait, l’entretien assuré par le vendeur. Ainsi, un véhicule propre et bien entretenu est plus engageant qu’une moto sale et usée.

Bien estimer le prix de sa moto

Une bonne estimation reprise moto pourrait faciliter énormément la vente du véhicule. Pour bien se placer dans le prix du marché, une des solutions les plus fiables et de se référer à la cote moto d’occasion. Cette valeur correspond à la moyenne des ventes de motos entre particuliers sur le marché pour un modèle de véhicule bien déterminé. Par la suite, c’est à vous d’ajuster cette moyenne en fonction des particularités de votre deux-roues. Au moment de la vente et pour ne pas se faire arnaquer, il convient d’exiger de l’acheteur un chèque de banque. Restez prudent !

Vanter les mérites mais aussi révéler les défauts

Pour pouvoir vendre sa moto dans les meilleures conditions, il convient d’être honnête et exhaustif. En effet, il n’est pas conseillé de tricher au moment de la présentation de la moto. S’il y a un défaut, il vaut mieux le reconnaître car dans le cas de la constations d’un vice caché, vous n’allez pas être content. L’acheteur peut se tourner contre le vendeur et lui demander le remboursement de la moto. Une action en justice peut être intentée.

A cet effet, il serait judicieux de révéler les petits défauts tels qu’une peinture éraflée, une ligne d’échappement rouillée ou des microrayures. A la découverte de ces mauvaises surprises, l’acheteur potentiel pourrait négocier le prix à la baisse ou voire même partir et renoncer à l’achat.

Préparer tous les documents nécessaires pour la vente

Si vous pensez à vendre votre moto, il convient de préparer à l’avance tous les papiers dont vous aurez besoin pour la transaction. On peut évoquer, dans ce contexte, le carnet d’entretien de la moto, la carte grise, les garanties, les factures des différentes interventions réalisées. Il faut aussi préparer une certification administrative ainsi qu’un certificat de vente. Vendre sa moto n’est pas une affaire mince. Ça ne s’improvise pas ! Ça se prépare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *